Document du Ministère des Finances et de l’industrie Etude Ernst et Young

Etude un peu ancienne mais riche sur l’accroissement de la part «immatérielle» dans la chaîne de valeur industrielle. L’industriel se trouve confronté en quelque sorte à une (r)évolution culturelle pour son entreprise : en effet proposer un ou des services peut conduire vers un métier fort éloigné du sien et requérir un savoir-faire particulier ainsi qu’une organisation distincte. Il s’agit donc pour l’industriel de développer des méthodes de travail et des compétences complémentaires. La question n’est déjà plus « est-ce que je peux ou dois faire ? » mais plutôt « comment faire ? ».  

   • Bonnes pratiques (basées sur 14 études de cas) 
   • Etat des lieux sur l’orientation service de l’industrie
   • Scénario de mise en œuvre
   • Soutenir les efforts industriels.

Fichier attachéTaille
Dossier_Ernst_et_Young_2003_orientation_service.pdf670.45 Ko